Alors que les ruthénois démoralisés par tant d’interdictions, suivies de pseudo-autorisations, pouvaient consommer suivant le fameux click and collect, des commerçants en ont profité sans outrepasser leurs droits.

On aurait dit Noël avant Noël, il y avait du monde dans les rues, des rires. En remontant la rue du Bal, je vois de loin un attroupement. Comment ? Un événement aurait lieu en plein centre de Rodez et je n’y serai pas conviée ? 🤣

Je m’approche car je devais me rendre de l’autre côté et donc longer “Le Grand Café”. Il y avait du monde qui tenez-vous bien, faisait la queue pour acheter une bière et la boire dehors.

Les gens avaient tellement été restreints niveau sortie et liberté, qu’ils appréciaient ce moment, debout, dehors dans le froid, les mains glacées tenant leur gobelet de bière s’accrochant à un semblant de liberté, entre nostalgie, mélancolie et joie.

Nous avons également eu droit à une danse improvisée par un groupe, devant l’office du tourisme.

Je pense qu’à la prochaine pseudo autorisation, les gens prépareront des feux d’artifice !

Laisser un commentaire