Je remercie Christiane Phalip de nous avoir accueilli pour un événement alliant la peinture au 7ème art à la Cabane de Tayrac.

Cette exposition “multi-arts” qui avait du être mise entre parenthèse, lors du confinement a pu être mise en place dans cet endroit charmant et atypique.

Au son d’instruments anciens joués par un amoureux de cornemuses en tout genre, Jean-Pierre Rasle, musettiste professionnel, nous avons pu promené notre regard sur l’exposition à l’intérieur de la 1ère salle.

Eva Lothar, la scénariste, nous a présenté deux de ses films, le premier : “Street of the Sardine” est une tranche d’histoire sur une ville qui a été battie autour de l’activité de la pêche des sardines et qui a été prospère, jusqu’à ce que l’avidité de l’homme ne réduise à néant cette abondance de poissons.

Après le visionnage des deux films, Jean Pierre Rasles, nous a régalé une nouvelle fois de sa musique, mettant un point d’honneur a nous en expliqué les sources, ses recherches, et l’origine de chaque instrument.

L’exposition de Diana Winkfield, Sonja Britz et Lindi Arbi “L’esprit des Lieux” s’étendait sur le rez de chaussée et le 1er étage. Il est toujours intéressant de percevoir les approches différentes de plusieurs artistes sur le même thème.

Par la suite, nous avons pu échanger entre spectateurs et artistes, de manière très conviviale autour d’un café gourmand, tout en respectant les consignes de distanciation liées au Covid-19.

Laisser un commentaire