Un moment de détente, nous en avons je pense tous besoin, surtout lorsqu’il est lié à un moment de partage sous le signe de la musique.

C’était également la 10ème année des Rendez-Vous Musicaux de l’Atelier de Serge Delbouis situé au 34 rue de l’Embergue.

A cette occasion Axel Lenarduzzi, pianiste talentueux mondialement connu, y donnait un concert en deux parties.

Un moment de pur bonheur où les notes s’échappaient des doigts du virtuose pour envahir la salle comme par magie.

Liszt, Beethoven, Debussy, Schubert, un panel de compositeurs et de mélodies se succédaient pour contenter le maximum d’auditeurs.

Je tiens à remercier chaleureusement Serge Delbouis et Claude Clément pour avoir permis aux ruthénois d’assister à ce concert, de plus gratuitement, et m’avoir réservé une place au plus proche d’Axel Lenarduzzi.




La soirée s’est continuée dans les rues de Rodez, non sans une certaine déception. La grève des intermittents du spectacle n’avait pas épargné la ville, très peu de chanteurs étaient présents.

C’est plus au rythme des percussions que nous nous sommes promenées deux amies et moi à la recherche de la perle rare.

Nous nous sommes décidées à rester écouter un groupe de country qui jouait des airs entrainants à la Place de la Madeleine.

Cette année personne ne dansait, pourtant l’ambiance n’était pas morose.

En voulant rentrer, quelle joie lorsque mes oreilles ont perçu le son reconnaissable de highway to hell d’ACDC dans la rue de Bonald.

Laisser un commentaire