Comme la plupart des villes, Rodez a des allures de ville déserte. Cette fois, la désertification des petites et villes à moyenne densité de population, n’est pas le principal facteur.

En effet le décret de confinement a vidé les espaces, fermé les boutiques, certaines rouvriront, d’autres non.

La ville parait endormie.

Voici quelques photos prises dans le centre ville

Laisser un commentaire