Chauffeur de bus mal luné

Il n’est pas représentatif de tous les conducteurs de Rodez heureusement, mais ce soir,

vendredi 22 décembre 2017, après une journée de travail où j’avais du composer avec un client remonté,

voici que je monte dans le bus C qui m’amène dans le centre. Je vois le B garé juste devant, aucun obstacle pourtant le chauffeur ne s’approche pas de l’arrêt de bus et je manque donc ma correspondance.

Je me résigne à attendre le prochain, celui-ci arrive, il me semble lire direction Mail mais n’en étant pas sûre je demande confirmation au chauffeur qui me répond d’un air agacé que je n’avais qu’à faire attention et que j’avais une chance sur deux pour qu’il s’y rende.

Un peu choquée par cette réponse, je pense descendre pour vérifier, je demande tout de même à des passagers qui n’en savent pas plus que moi, puis un jeune garçon me dit qu’effectivement je ne me suis pas trompée de direction.
 



 
Pendant le trajet, le chauffeur peste contre tout et tout le monde, un automobiliste devant lui : « tu vas te magner oui », je me dis alors que j’aurais du lui proposer une séance de coaching personnel dont une positive attitude pour qu’il soit moins stressé et donc moins agressif.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire